« L’île de Beauté » qui est maudite Le pervers rêve corse de Prosper Mérimée



Résumé

The article describes the vision of Corsica emerging from the works of Prosper Mérimée. Known for its picturesque landscapes and the vendetta practiced by its inhabitants, the island became a popular literary motif already in the second half of 18th century. However, Mérimée copes with this “Corsican myth” in a very original way. By deriding the boredom of many young Europeans of his times, he makes them fascinated with the savage island, to really terrify them, afterwards, with its terrible cruelty. Moreover, those who want to forget this traumatic Corsican experience do not manage to do it as the perverse dream has made them addicted to its cursed beauty.

Key words: Mérimée, Corse, boredom, Colomba, beauty, curse, dream


Berthier Patrick, 1992 : Colomba de Prosper Mérimée. Paris : Gallimard.

Biancarelli Bernard et Bonardi Christine, 2008 : « De quelques monstres anthropologiques insulaires ». Ethnologie française, nº 3, 489—505.

Boyer Marc, 2002 : « Comment étudier le tourisme ? ». Ethnologie française, nº 3, 393—404.

Courtillier Gaston, 1920 : « L’inspiration de Mateo Falcone ». Revue d’Histoire littéraire de la France, nº 2, 169—193.

Étienne Bruno, 2007 : « Carmen ou Colomba ? ». La pensée de midi, n° 22, 55—59.

Falbiani Jean‑Louis, 2001 : « La Corse ou les servitudes de l’authenticité ». Études, nº 7, 27—40.

Jankélévitch Vladimir, 1963 : L’Aventure, l’ennui, le sérieux. Paris : Éditions Montaigne.

Mérimée Prosper, 1840 : Notes d’un voyage en Corse. Paris : Fournier Jeune.

Mérimée Prosper, 1876 : Mateo Falcone. Paris : Charpentier.

Mérimée Prosper, 1991 : Colomba. Paris : Larousse.

Née Patrick, 2012 : « Sur la couleur locale : l’exemple de Théophile Gautier ». Romantisme, n° 157, 23—32.

Parsi Caroline, 2013 : « Le crime d’honneur en Corse (deuxième moitié du XIXe siècle) ». Hypothèses, nº 16, 247—261.

Remak Henry, 1978 : « Exoticism in Romanticism ». Comparative Literature Studies, nº 1, 53—65.

Schinz Albert, 1904 : « Data on Mérimée’s Colomba ». Modern Philology, nº 4, 569—578.

Souriau Maurice, 1923 : « Les variantes de Mateo Falcone ». Revue d’Histoire littéraire de la France, nº 2, 332—342.

Vassiler Chris, 2000 : « Colomba : la vengeance entre classicisme et romantisme ». Revue d’Histoire littéraire de la France, nº 5, 1311—1336.

Download



Małgorzata Sokołowicz  malgorzata.sokolowicz@uw.edu.pl
Université de Varsovie 
Małgorzata Sokołowicz, chargée de cours à l’Institut d’études romanes de l’Université de Varsovie et maître de conférences à l’Université de musique Frédéric‑Chopin, a soutenu sa thèse doctorale, La Catégorie du héros romantique dans la poésie française et polonaise au XIXe siècle, en 2011 (le livre est paru en 2014). Outre sa formation à l’Institut d’études romanes, elle a également
fait des études à la faculté des lettres polonaises (master en 2005) et à l’Institut d’études anglaises just: auto; -webkit-text-stroke-width:(master en 2011). Elle est auteur de nombreux articles rapprochant la littérature française et la
littérature polonaise et expliquant la littérature polonaise au public francophone, comme « La place du sonnet dans l’œuvre poétique de Jarosław Iwaszkiewicz » publié dans le numéro 12 de Formules. Revue des créations formelles en 2008 ou « La haine des normes, l’amour de l’excès.
Les images poétiques de fin de siècle dans l’œuvre des poètes polonais du XIXe siècle », publié dans le numéro 99 de La Licorne en 2012. Ses nouveaux centres d’intérêt, qui trouvent leur reflet dans d’autres publications, comprennent les relations entre la littérature et l’art, l’opéra, l’orientalisme et les questions identitaires.