« C’est une histoire singulière et terrible… », <i>La Morte amoureuse</i> ou la fascination romantique pour les vampires



Résumé

The present paper focuses on La Morte amoureuse [Clarimonde] by Théophile Gautier telling the story of a young priest who just before his ordination falls in love with a beautiful and mysterious courtesan. Nevertheless, he neglects his love and sets off to the parish entrusted to him. One day he is asked to visit a dying woman who turns out to be his beloved. Unable to restrain his desire, the priest kisses the dead Clarimonde, who comes back to live. Afterwards, she pays him a visit every night and takes him to Venice where they live a voluptuous life. Unable to stand the double existence of a priest and a young lord, the protagonist accepts to destroy the corpse of his beloved, which ends their relationship. Alternative to God’s love, mysterious Clarimonde, evil or vampire, becomes an interesting concept reflecting the Romantic dreams and
anxieties.

Key words : Gautier, Clarimonde, vampire, Romanticism, God, love, death


Buisine Alain, 1990 : « Préface ». In : Théophile Gautier : Contes et récits fantastiques. Paris : Librairie Générale Française, 5–37.

Chmiel David, 2001 : « Les vampires et le souterrain ». Sociétés, nº 73, 21–28.

Corbin Alain, 2015 : Les Filles de noce. Misère sexuelle et prostitution au XIXe siècle. Paris : Éditions Flammarion.

Decottignies Jean, 1972 : « À propos de La Morte amoureuse de Théophile Gautier : fiction et idéologie dans le récit fantastique ». Revue d’Histoire littéraire de la France, nº 4, 616–625.

Dom Calmet Augustin, 1751 : Traité sur les apparitions des esprits et sur les vampires ou les revenants de Hongrie. T 2. Paris : Debure.

Eigeldinger Marc, 1981 : « Introduction ». In : Théophile Gautier : Récits fantastiques. Paris : Éditions Flammarion, 17–42.

Gautier Théophile, 1990 : « La Morte amoureuse ». In : Théophile Gautier : Contes et récits fantastiques. Paris : Librairie Générale Française, 77–115.

Janion Maria, 2002 : Wampir. Biografia symboliczna. Gdańsk : słowo / obraz terytoria.

Joshi Sunand Tryambak, ed., 2011 : Encyclopedia of the Vampire. The living dead in myth, legend and popular culture. Santa Barbara: Greenwood.

Kreuter Peter Marion, 2006 : “The Name of the Vampire: Some Reflections on Current Linguistic Theories on the Etymology of the Word Vampire ”. In : Peter Day, ed.: Vampires. Myths and Metaphors of Enduring Evil. Amsterdam / New York: Rodopi.

Leeming David, 2010 : Creation Myths of the World. Santa Barbara : ABC-CLIO.

Nodier Charles, 1822 : Infernaliana. Paris : Sanson.

Petoia Erberto, 1991 : Vampiri e lupi mannari. Le origini, la storia, le leggende di due tra le più inquietanti figure demoniache, dall’Antichità classica ai nostri giorni. Roma : Newton Compton.

Pezard Émilie, 2013 : « La vogue romantique de l’horreur : roman noir et genre frénétique ». Romantisme, no 160, 41–51.

Praz Mario, 1977 : La chair, la mort et le diable dans la littérature du XIXe siècle : le romantisme noir. Trad. de l’italien par Constance Thompson Pasquali. Paris : Éditions Denoël.

Richier Jean, 1981 : Études et recherches sur Théophile Gautier prosateur. Paris : A.-G. Nizet.

Ridge George Ross, 1961 : “The ‘Femme Fatale’ in French Decadence ”. The French Review, no 4 (34), 352–360.

Savalle Joseph, 1981 : Travestis, métamorphoses, dédoublements. Essai sur l’œuvre romanesque de Théophile Gautier. Paris : Librairie Minard.

Schapira Marie-Claude, 1984 : Le regard de Narcisse. Romans et nouvelles de Théophile Gautier. Lyon : Presses Universitaires de Lyon.

Smith Horation, 1917 : “The Brief-Narrative Art of Théophile Gautier”. Modern Philology, no 11 (14), 647–664.

Voisin Marcel, 1981 : Le Soleil et la nuit. L’Imaginaire dans l’œuvre de Théophile Gautier. Bruxelles : Éditions de l’Université de Bruxelles.

Download



Małgorzata Sokołowicz  malgorzata.sokolowicz@uw.edu.pl
Université de Varsovie 
Małgorzata Sokołowicz, chargée de cours à l’Institut d’études romanes de l’Université de Varsovie et maître de conférences à l’Université de musique Frédéric-Chopin, a soutenu sa thèse, La Catégorie du héros romantique dans la poésie française et polonaise au XIXsiècle, en 2011 (le livre est paru en 2014). Outre sa formation à l’Institut d’études romanes, elle a également fait des études à la faculté des lettres polonaises (master en 2005) et à l’Institut d’études anglaises (master en 2011). Elle est auteur de nombreux articles rapprochant la littérature française et la littérature polonaise et expliquant la littérature polonaise au public francophone, comme « La haine des normes, l’amour de l’excès. Les images poétiques de fin de siècle dans l’œuvre des poètes polonais du XIXsiècle », publié dans le numéro 99 de La Licorne en 2012 ou « Le néoromantisme ? Les reconstructions romantiques à l’époque de la Jeune Pologne (1891–1912) » publié en 2014 dans les Réévaluations du Romantisme. Mutations des idées de littérature – 1 sous la rédaction de Marie Blaise. Ses nouveaux centres d’intérêt, qui trouvent leur reflet dans d’autres publications, comprennent les relations entre la littérature et l’art, l’opéra (l’édition bilingue du livret de La Damnation de Faust d’Hector Berlioz en 2015), l’orientalisme et les questions identitaires.